Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 20:51

cc hemicycleLe 11 mai 2010, j’interpelle, lors de la séance de questions d’actualité à l'Assemblée, le gouvernement suite aux déclarations d’Angéla Merkel annonçant l’austérité en France. Ses déclarations parues dans le journal El Païs , reprises par Le Monde ne sont en effet pas rassurantes. Quant à la réponse de M Barouin, ministre du budget, elle est saugrenue ! Oser dire aux Français que la politique du gouvernement s’inscrit non pas dans une logique d’austérité ou de rigueur mais de responsabilité puisque il entend là préserver le modèle social Français, ce n’est pas sérieux !

Ma question : Après bien des atermoiements, l'Europe a décidé de réagir massivement pour contrer la spéculation qui menaçait directement certains de ses Etats membres. Elle a su recourir à des mesures inédites rompant avec l'approche dogmatique de l'Euro qui avait été la sienne jusqu'à présent. La question est maintenant de savoir si l'Europe va être capable de continuer à inventer une réponse originale et adaptée à la crise ou si elle va retomber dans une interprétation étroite du pacte de stabilité et de la discipline budgétaire. 

Pour nous, la généralisation de politiques d'austérité à l'ensemble des pays européens est le plus sûr moyen de tuer toute perspective de retour à la croissance en Europe et donc toute perspective de restauration des comptes publics. L'Europe ne trouvera pas son salut dans des politiques d'ajustement aveugles. De ce point de vue, les récentes déclarations de Mme Merkel au quotidien El Païs, repris par Le Monde, ne sont pas rassurantes. Elle réaffirme un attachement au pacte de stabilité "non négociable" selon son expression, en regrettant au passage l'affaiblissement du pacte de stabilité en 2004. Elle considère nécessaires des mesures d'austérité, je cite "pas seulement pour les pays comme le Portugal et l'Espagne". Elle indique enfin que le Président Sarkozy lui aurait dit que la France prendrait également des mesures d'austérité.

Monsieur le Premier ministre, confirmez-vous que le Président de la république ait pris des engagements auprès de Mme Merkel sur d'éventuelles mesures d'austérité concernant la France ? Y a t-il au niveau européen un plan de rigueur visant à imposer des politiques restrictives à l'ensemble des pays de la zone euro ?

 

La réponse de François Baroin, ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’État : Monsieur Caresche, la réponse de l’Europe, il y a une dizaine de jours, sous l’impulsion des chefs d’État et de gouvernement, a été déterminée, massive, et a marqué la volonté sans faille de la zone euro de soutenir notre outil monétaire ; mais aussi notre capacité d’assurer le développement des particuliers et des entreprises, le développement de l’économie, des investissements et donc, à terme, notre capacité à garantir la création d’emplois.

Les gouvernements s’organisent aujourd’hui pour que les pays adoptent une logique de convergence qui leur faisait hélas défaut. Il s’agit de définir la meilleure trajectoire pour y parvenir. Ce sera le meilleur gage, dans la durée, de la stabilité de notre monnaie.

Malgré toute l’estime que j’ai pour vous, monsieur Caresche, au regard de certaines de vos positions, force est de constater que vous manquez de sérieux, que vous renouez avec la facilité et avec des accents démagogiques en comparant la situation de la Grèce avec celle du Portugal ou de l’Espagne.

De même, on ne peut pas comparer la situation du Portugal et de l’Espagne avec celle de la Finlande ou de la Suède ou encore avec celle du Canada de la fin des années 90. Enfin, l’on ne peut certainement pas comparer la situation des pays qui ont mené des politiques de rigueur, d’austérité, avec la situation allemande ou française.

Notre politique s’inscrit, ne vous en déplaise, monsieur Caresche, et à vous tous, membres du groupe socialiste, non pas dans une logique d’austérité ou de rigueur mais de responsabilité vis-à-vis des Français : il s’agit de préserver notre modèle social. Ne pas mener ce plan à terme risque de conduire, dans quelque temps, à la rigueur.

La France doit remplir son devoir d’exemplarité en respectant ses engagements vis-à-vis de ses partenaires européens, et son engagement auprès des Français de préserver notre modèle social.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans A l'ASSEMBLEE
commenter cet article

commentaires

Online File Manager App 21/02/2015 12:16

Online file manager for your secure data management. No more email attachments. Save the files in Archive Box and share them right away with the world. Free Sign up.

Pakistani Talk Shows 19/02/2015 08:45

I appreciate your blog post, beautifully expressed and well written. Watch Pakistani Talk shows and Hot Political Discussions from ARY, Geo, Dunya, Express and Samaa News live on Bathak.com

David CABAS 06/06/2010 01:05




Face au chantage de l'empire financier :


 


Crise des « subprimes », crise bancaire, accélération de la destruction de l'agriculture, de l’industrie et des emplois. Puis aujourd’hui crise de l’euro, crise de la dette publique des
États, destruction du service public, chantage sur les retraites. Sans oublier les divers plans injustes pour sauver les banques !


 


Nous devons nous organiser et nous mobiliser massivement pour demander à faire la lumière sur la crise financière en convoquant immédiatement une commission d'enquête parlementaire !


 


Nous ne devons pas faire le choix de la défaite ! Alors rejoins moi sur mon groupe facebook : http://fr-fr.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts


 


David CABAS


david.cabas.over-blog.fr






Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....