Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 10:38
Le congrès socialiste débouchera sur l'élection d'un ou d'une premier secrétaire mais ne saurait se résumer à cela. Les vrais débats de fond doivent être traités. La nouvelle direction du parti devra fonder son action sur la redéfinition d'un projet crédible, en phase avec les enjeux des temps présents. Nous avons trop souffert ces dernières années d'esquives, d'approximations, d'obscurités, voire parfois de double langage sur les questions essentielles de l'avenir, comme les modalités de régulation économique, la prise en compte du vieillissement, les moyens de donner corps à l'égalité réelle, la construction d'un nouveau modèle de développement ou encore les outils de lutte contre les discriminations.

L'enjeu de l'urgence sociale, qui est le combat de la gauche, s'inscrit dans un contexte très nouveau. La triple crise alimentaire, énergétique et climatique que nous vivons ne fait que commencer. Elle est le fruit de l'incapacité de notre modèle de développement à se reproduire de manière durable, en évitant la surexploitation des ressources naturelles non renouvelables. Elle menace les fondements même de l'équilibre de nos sociétés en remettant en cause la nature même du progrès. Elle porte des risques majeurs pour la cohésion sociale et pour l'avenir, les plus pauvres étant les premières victimes. Les deux défis de l'urgence sociale et écologique doivent ainsi constituer conjointement la nouvelle frontière de l'action d'une gauche moderne.

C'est dans ce contexte que le Parti socialiste a décidé que la première étape de son processus de rénovation sera consacrée à la réécriture de sa déclaration de principes. Nous prenons cet exercice très au sérieux, que le seul travail d'une poignée de dirigeants, aussi éminents soient-ils, ne peut suffire à finaliser. Nous avons d'ores et déjà pris plusieurs initiatives pour qu'il soit pleinement discuté par les adhérents du PS.

Les médias ont à juste titre souligné que le projet actuel de déclaration de principes avait le mérite de reconnaître le réel, c'est-à-dire la conception réformiste qui doit être celle du Parti socialiste. Mais cette approche doit se fonder sur des bases claires, adaptées aux nouveaux défis de notre époque. Le texte actuel présente de ce point de vue des avancées, puisqu'il admet que la protection de la planète est un enjeu en tant que tel. Mais il n'est pas dépourvu d'ambiguïtés qui nuisent au nouveau message dont il se veut porteur. Celles-ci ne sont hélas pas nouvelles et reflètent les incertitudes programmatiques actuelles d'une gauche qui a trop souvent pris l'habitude du langage à géométrie variable, par exemple en matière de fiscalité pétrolière ou de politique énergétique.

C'est pourquoi les militants, responsables et élus socialistes regroupés dans le pôle écologique du PS ont décidé de proposer à la discussion des amendements sur trois points principaux, dont on mesure aujourd'hui l'actualité profonde à la lumière du débat sur les OGM ou la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement.

Le premier consiste non seulement à reconnaître mais aussi à défendre la validité et la portée du principe de précaution. Si les sciences et les techniques ouvrent de nouveaux espaces de liberté et de créativité, elles peuvent aussi détruire ou pervertir toute forme de vie. Aussi, dans une optique de précaution, il faut agir pour que les innovations scientifiques et techniques issues de toutes les sciences, les sciences dites « dures » comme les sciences sociales, bénéficient à tous les hommes et toutes les femmes, aux générations présentes comme aux générations futures, et contribuent à préserver la pérennité de toutes les formes de vie sur Terre.

Le deuxième est d'admettre explicitement l'ampleur et la portée de la crise écologique et des menaces que font peser le changement climatique et les atteintes majeures à la biodiversité, termes qui ne figurent pas dans le texte actuel de la déclaration de principes. Qu'on le veuille ou non, ces préoccupations doivent être au coeur d'une politique économique et sociale de gauche, sous peine de s'interdire de construire un avenir soutenable.

Le troisième est de fixer clairement comme objectif non la décroissance, qui générerait davantage d'inégalités et de pauvreté, mais un autre modèle de développement. Celui-ci doit comporter un impératif de diminution du prélèvement sur les ressources naturelles, en le conjuguant avec une répartition plus égalitaire des richesses produites. Cette priorité ne sera pas facile à mettre en oeuvre, mais elle est indispensable si on ne veut pas demain connaître une crise encore plus profonde que celle d'aujourd'hui, dont les plus démunis seraient évidemment les premières victimes. La croissance ne peut qu'être placée sous la double conditionnalité de l'impératif écologique et de la cohésion sociale.

Ces propositions d'amendements ont d'ores et déjà une forte résonance dans les sections et les fédérations du parti. « Gouverner, c'est choisir », écrivait Pierre Mendès France. Encore faut-il que ce choix s'effectue en toute connaissance de cause et après un vrai débat. La discussion de la nouvelle déclaration de principes doit en être la première occasion.

NICOLE BRICQ est sénatrice (PS) de Seine-et-Marne CHRISTOPHE CARESCHE est député (PS) de Paris GÉRAUD GUIBERT est responsable national du PS
Tribune parue dans Les Echos le 10 juin 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans ELECTIONS
commenter cet article

commentaires

Online File Backup 21/02/2015 13:36

Whenever on the move, have your data moved too. Archive Box is an online file backup solution with up to 100GB storage capacity. Never lose your file, photo or a video again. Try Archive Box

Pakistani Talk Shows 19/02/2015 08:33

I really enjoy examining on this internet site, it contains excellent articles. I appreciate your work.
Watch Pakistani Talk shows and Hot Political Discussions from ARY, Geo, Dunya, Express and Samaa News live on Bathak.com
Thanks

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....