Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:14

russie-europeMa tribune publiée sur huffingtonpost.fr le 16 décembre 2013.

En s'opposant brutalement à la signature d'un accord d'association entre l'Ukraine et l'Union Européenne, Moscou a rappelé qu'elle n'accepterait pas la moindre ingérence dans les territoires qu'elle considère toujours comme son arrière cours. Au delà de la situation Ukrainienne complexe, ce pays étant partagé entre des aspirations contradictoires, c'est un message très clair que Vladimir Poutine adresse aux Européens et au monde.

Cette réaction est d'autant plus nette que l'accord d'association ne méritait pas tant de réprobation. Il ne s'agissait, en réalité, que d'ouvrir un peu plus les échanges entre l'Europe et l'Ukraine dans une politique de voisinage bien comprise. En aucun cas cet accord ne pouvait être considéré comme un premier pas vers l'adhésion de l'Ukraine à l'Union Européenne. Au demeurant, les Russes savent bien que l'élargissement n'est plus à l'ordre du jour du côté européen. Cette réaction vive et disproportionnée tient, certes, aux intérêts particuliers que la Russie souhaite préserver en Ukraine, au risque de déstabiliser un peu plus un pays qui connaît une crise politique endémique.

Elle peut aussi s'expliquer par la volonté de préserver à tout prix la perspective d'une zone dite "Eurasie" que le Kremlin tente de fédérer face à l'Europe. Ce projet, même s'il semble assez chimérique, est la réponse stratégique que la Russie essaye de porter pour contrebalancer l'attractivité européenne. L'accord d'association entre l'Ukraine et l'Europe contrariait, non pas tant dans le contenu que dans la signification politique, cette orientation. Enfin, on peut voir dans la réaction de la Russie une volonté d'affirmation au moment où celle-ci a réussi son retour sur la scène internationale en ayant su profiter des atermoiements américains, notamment en Syrie. La leçon de la crise Ukrainienne, qui n'est pas finie et qui, espérons-le, trouvera une conclusion positive, c'est que l'Europe doit compter, et si possible "faire", avec la Russie.

Cette relation reste très largement un "impensé" pour l'Europe. Celle-ci, sous la pression des anciens pays du "bloc soviétique", très hostiles à la Russie et soutenus par l'Allemagne, a cru pouvoir développer une politique de voisinage à travers le "partenariat oriental", sans se préoccuper de la Russie. C'était évidemment une gageure. En outre, l'Europe n'a jamais développé d'approche globale vis-à-vis de la Russie, laissant libre le jeu de chaque pays européen au gré de ses intérêts, notamment énergétiques.

Le moment est venu pour l'Europe de construire collectivement une relation beaucoup plus approfondie avec la Russie, marquée par l'exigence vis-à-vis d'un certain nombre de pratiques et de comportements, mais aussi par la compréhension. Il faut offrir une vision de l'avenir du continent européen qui inclue la Russie, et soit compatible avec ses aspirations. C'est à cette condition qu'il sera possible de tracer une voie positive pour l'Ukraine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans MEDIA - ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Portable Apps 19/02/2015 12:54

Sick of dropbox? Oh Yes, Archive Box is a portable cloud based storage app to save your data that you can access from your favorite devices. Download free app

Gazco Studio 3 14/02/2015 13:39

The story and blog you have published is very interesting as well as informatics, Thanks for sharing such type of informatics thing.

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....