Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 16:17

big-l-immeuble-occupe-au-22-avenue-de-matignon-4338Il faudrait reconnaître "Jeudi noir" comme une œuvre de salubrité tant leur combat est nécessaire.

Je me suis rendu vendredi dernier, après bien d’autres, dans les locaux appartenant à AXA, que ce collectif occupe depuis une dizaine de jours. L’histoire de ces bureaux inoccupés depuis plusieurs années à deux pas de l’Elysée (on voit la cour de la présidence de la République du sommet de ce bâtiment, ce qui manifestement rend nerveux la police, qui filtre les entrées !) est exemplaire. La société d’assurance AXA possède, en face de son siège, 2500 m2 de bureaux qui sont vides depuis quatre ans ! Chaque matin, en se rendant à leur travail les dirigeants d’AXA passent devant ses locaux dont leur entreprise est propriétaire, sans, manifestement, leur trouver une destination.

Pourquoi ces bureaux ne trouvent-ils pas preneurs ?

Une récente étude d'un cabinet indépendant "Immogroup consulting" donne des explications très convaincantes. L'immobilier d'entreprise a connu, ces dernières années, particulièrement à Paris et en Ile de France un développement important. Les investisseurs, notamment institutionnels (banques, assurances, comme AXA...), ont investi, massivement, dans l'immobilier d'entreprise avec pour conséquence un excès d'offre de locaux professionnels. Ce sont donc plusieurs milliers de m2 de bureaux qui aujourd'hui sont sur le marché sans trouver preneurs. Cette situation est aggravée par le fait qu'une partie de ces bureaux n'est plus adaptée aux exigences actuelles du marché (c'est d'ailleurs, peut-être le cas de l'immeuble appartenant à AXA).

Mais ce qu'il y a de plus choquant dans cette évolution, c'est qu'elle a eu un impact non négligeable sur la situation du logement. La préférence accordée à l'immobilier d'entreprise s'est faite au détriment de la construction de logements. La démonstration "d'Immogroup consulting" est très claire, sur ce point. Le rythme de construction de bureaux a été constamment supérieure au rythme de construction de logements ces dernières années en Ile de France. En pesant sur la mobilisation des terrains, rares dans les zones agglomérées, en drainant les capacités d'investissement, la construction de bureaux a contraint la construction de logements.

Résultat : la construction de nouveaux logements a été freinée au profit de la réalisation de bureaux ... vides !

"Immogroup consulting" va jusqu'à évaluer que le déficit annuel de construction de logements en Ile de France correspond à l'excédent de construction de bureaux. Cela signifie que si on avait construit des logements à la place de ces bureaux, souvent vides, l'Ile de France aurait réussi à résorber son déficit de logements ! On voit l'ampleur du désastre.

Que faire, maintenant ? Reconvertir une partie de ces m2 de bureaux excédentaires en logements. Comment ? En prenant des mesures à la fois contraignantes, mais aussi incitatives, pour que les investisseurs s'engagent dans cette transformation.

On pourrait, comme le propose "Jeudi noir" créer une taxe sur les bureaux vides comme il existe une taxe sur les logements vides. Un propriétaire de bureaux qui n'auraient pas trouvé d'occupants au bout d'un certain temps serait lourdement taxé à moins qu'il ne décide de transformer ses bureaux en logements. Dans ce cas il serait encouragé par des exonérations fiscales. Il est sans doute possible de récupérer plusieurs milliers de m2 de bureaux, notamment ceux qui ne sont plus adaptés aux besoins du marché, avec un tel dispositif. Après tout, dans le centre de Paris, notamment, de nombreux bureaux étaient initialement des logements. Il s'agirait de leur rendre leur vocation originelle.

Mais il faut aussi réorienter l'investissement immobilier vers la construction de logements. Cela suppose une action sur les documents d'urbanisme et des mesures favorisant l'investissement dans le logement.

La crise du logement n'est pas une fatalité. Il est possible avec de l'imagination et de la détermination d'y remédier. C'est ce que nous montre "Jeudi noir".


PS : je veux apporter mon soutien à Julien Boucher, le responsable de l'association "Macaq" qui a été mis en cause récemment dans sa gestion de l'occupation de l'immeuble de la rue de la Banque. Des maladresses ont peut-être été commises, mais pour bien connaître Julien, je suis certain de son intégrité et de son honnêteté. Au demeurant, rien dans ce qui a été relaté par la presse ne m'a choqué.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans A l'ASSEMBLEE
commenter cet article

commentaires

Media Transfer App 21/02/2015 12:06

Tired of big email attachments? Archive Box makes sharing your data simple. Transfer your data or media files in Archive Box, generate the link and share it to the world. Just like that! Try now.

Pakistani Talk Shows 19/02/2015 10:11

Thanks for your nice sharing! I certainly enjoyed reading it, you would be a great author.
Watch Pakistani Talk shows and Hot Political Discussions from ARY, Geo, Dunya, Express and Samaa News live on Bathak.com
Thanks

plombier paris 15eme 26/01/2015 11:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....