Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:29

3055904972_166cf41d27.jpgLa publication des recommandations de la Commission européenne dans le cadre du semestre européen a suscité, du coté français, une forme d'agacement voire de réprobation. Ces réactions sont inquiétantes car elles jettent un doute sur la volonté réelle de la France de procéder aux réformes indispensables à son redressement. On peut certes y voir de l'habilité, la France voulant réaffirmer sa souveraineté et sa capacité d'action aux yeux de son opinion. Mais, outre le fait qu'il est contradictoire de demander une plus grande coordination économique et d'en refuser les conséquences, on peut s'interroger sur la manière dont la France va mettre à profit les deux années de répit obtenues pour remplir ses engagements budgétaires. Soit notre pays se contentera de coller quelques rustines sur des systèmes qui prennent eau de toute part, soit il engagera de véritables réformes qui le mettront sur la voie d'une sortie de crise.

La Commission européenne ne dit pas autre chose et plutôt que de contester son propos, il serait plus utile d'expliquer aux Français les enjeux de la période. Cette approche est d'autant plus pertinente que c'est, bien souvent, par des réformes ambitieuses qu'il est possible de retrouver des marges de manœuvre. C'est vrai pour les retraites, le marché du travail, la réforme de l'Etat ou même la réforme fiscale. Se satisfaire de quelques ajustements en espérant éviter la mobilisation sociale et politique n'est pas un bon calcul. Ce qui nous menace, c'est l'immobilisme qui nous condamne à des réveils douloureux. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans A l'ASSEMBLEE
commenter cet article

commentaires

Media Transfer App 19/02/2015 13:09

Tired of big email attachments? Archive Box makes sharing your data simple. Transfer your data or media files in Archive Box, generate the link and share it to the world. Just like that! Try now.

Didier 03/06/2013 09:31


L'agacement exprimé par François Hollande n'est-il pas le résultat de ce qu'il sent de l'opinion publique française, c'est à dire le refus de voir les conditions sociales en France rabaisssées à
celles que connaissent les Allemands aujourd'hui ? Un récent sondage nous indique que 74% des Français rejettent la politique allemande. A noter que l'éloge de Schröder à Leipzig par Hollande est
à cet égard une erreur politique. Pourquoi la Commission demande t-elle des réformes structurelles à notre pays sans jamais demander de réformes structurelles de la finance ? Pourquoi la
Commission et hélas le PS français s'obstinent-ils à toujours parler de croissance alors que voilà bientôt 40 ans que nous l'attendons et que nous savons très bien qu'elle ne reviendra pas, du
moins dans ses formes antérieures avec les méthodes aujourd'hui obsolètes préconisées par les politiques ?


Tout ce que vous nous dtes dans votre chronique est lié à l'acceptation d'une certaine logique, mais ne voyez vous pas que nous ne trouverons de solutions qu'en sortant de cette logique qui
finalement est un soutien objectif au néo-libéralisme.


Didier, habitant du 9e de votre circo.

Le Parisien Libéral 03/06/2013 08:06


Heureusement que quelques socialistes comme vous conservent un peu de bon sens !


 


Cordialement, 


 


LPL - Le Parisien Libéral


http://leparisienliberal.blogspot.fr/2013/05/la-commission-na-pas-nous-dicter-ce-que.html

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....