Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 10:05

logoESJ.pngPOLITIQUE - «Harlem Désir n’accompagne pas suffisamment la politique du gouvernement». Invité mardi soir du rendez-vous politique hebdomadaire de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, le député PS Christophe Caresche s’est félicité des annonces du président de la République.

«Il était en pleine-forme et a donné une prestation impeccable, sérieuse, rigoureuse, et offensive». Christophe Caresche, député PS du XVIIIe arrondissement de Paris a exprimé, mardi, son satisfecit après les annonces du président de la République. Lors d’une grande conférence de presse, François Hollande avait détaillé quelques heures plus tôt le contenu de son «pacte de responsabilité». Un tournant économique social-démocrate qui s’engage parce que «nous étions partis sur un schéma qui, pour l’instant, ne se réalise pas : c’est-à-dire, deux ans de redressement puis une reprise de la croissance», a souligné l’élu, membre de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Incertitude" et "doute" sur les prévisions économiques

«Il est clair que 2014 va être une année extrêmement importante, au cours de laquelle la France peut commencer à se redresser ou bien passer du mauvais côté de la barrière», a prévenu Caresche lors de l'émission '20h, l'invité'. «La reprise en mains extrêmement forte qu’il fait est liée à cette incertitude». Le socialiste admet qu’il y a «un doute sur la croissance, il y a doute sur notre capacité à tenir le déficit et donc nos engagements européens». Ajoutant : «C’est donc le moment d’accélérer, de tout mettre en œuvre pour profiter de cette conjoncture de croissance». Le gouvernement prévoit une croissance de 0.9% en 2014, quand la Commission européenne espère 0.5%.

"Pas naturel pour des socialistes"

Christophe Caresche a insisté sur la raison de ce pacte de responsabilité : «Certaines entreprises ne dégagent pas assez de marges pour embaucher ou investir : il faut donc alléger le coût du travail pour que ces entreprises restaurent leurs marges et puissent repartir». La question est maintenant de savoir si ce tournant économique sera bien accueilli par l’aile gauche du PS. «Ce n’est pas très naturel pour des socialistes», a reconnu le député de Paris. Et d’ajouter à destination des socialistes sceptiques : «L’habitude voulait que l’on arrive au pouvoir avec des promesses que l’on finançait ensuite par la dette en creusant les déficits sans que cela soit un problème. Ceux qui disent que l’on peut continuer ainsi, j’attends de connaître les alternatives qu’ils proposent, mais honnêtement, je ne pense pas qu’il y en ait, si ce n’est en mettant en cause nos engagements européens».

L'aile gauche du PS "face à ses responsabilités"

L’ancien adjoint au maire de Paris se réjouit de voir François Hollande «prendre les choses en mains, utiliser sa fonction pour faire avancer un certain nombre de réformes». «Il s’est dit ‘je suis président de la République, j’ai une légitimité, je pense qu’il faut aller dans cette direction, ceux qui veulent me suivre me suivent, ceux qui ne veulent pas ne me suivent pas’ ». A destination de certains membres du Parti socialiste ? «Bien sûr, ils seront obligés de choisir. Ils sont face à leurs responsabilités. La gauche doit faire des choses qu’elle n’avait pas prévue de faire», a poursuivi Christophe Caresche, «mais il faut que le Parti socialiste accompagne la politique du président».

"Harlem Désir n'accompagne pas suffisamment la politique du gouvernement"

Le député socialiste se désole qu’il y ait «une minorité au sein du PS. J’aimerais que la majorité s’affirme beaucoup plus, sans complexe. Qu’elle trace son chemin et accompagne l’action du président de la République qui va très surement soulever des oppositions (au sein du PS, ndlr). Diminuer la dépense publique, ça va soulever des oppositions, je vous l’annonce», a-t-il dit. Harlem Désir est-il un atout pour soutenir ce tournant social-démocrate ? «Harlem Désir n’accompagne pas suffisamment, notamment sur les questions économiques et sociales, la politique du gouvernement. Il devrait être à l’avant garde de cette politique», a asséné Christophe Caresche. 

Dans un communiqué publié en fin de soirée, Harlem Désir a dit «saluer» et «appuyer le pacte de responsabilité présenté par le président de la République». «Le Parti socialiste sera pleinement partie prenante de la réalisation de cet objectif d’intérêt général fixé par le chef de l’Etat», a précisé le Premier secrétaire du parti majoritaire. 

La Rédaction de l'émission "20h, l'invité" - Fréquence ESJ. Tous les mardis de 20 heures à 21 heures. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche - dans MEDIA - ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

Online File Storage App 19/02/2015 12:52

Archive Box is a lightweight online data storage app that allows you to save, access or share your files from any device. Whether on iPhone, iPad, laptop or computer, Archive Box stays with you

Gazco Gas Fires 14/02/2015 13:34

The story and blog you have published is very interesting as well as informatics, Thanks for sharing such type of informatics thing.

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....