Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 18:26
Le pôle des réformateurs dans le Figaro.fr : Au PS, le pôle des réformateurs déplore "le procès en trahison" fait par les frondeurs

Lire l'article paru au Figaro.fr le mercredi 4 mars 2015 - Par Julien Chabrout

Les membres de l'aile droite du PS ont tenu leur première assemblée générale nationale mardi soir. L'occasion de présenter leur contribution déposée pour le congrès et de tacler les frondeurs.

Jusqu'à présent, ils étaient plutôt discrets. Désormais, le Pôle des réformateurs sort de l'ombre, plusieurs mois après son lancement à Lyon, le 26 août 2014. Mardi soir, l'aile réformiste du PS a tenu sa première assemblée générale nationale à l'Assemblée, quelques semaines après le dépôt de sa contribution dans le cadre du congrès de Poitiers, intitulée «Inventer l'avenir».

Deux semaines jour pour jour, aussi, après un épisode du 49-3 qui a laissé des traces. «Cette réunion est encore plus d'actualité. Les gens regardent avec sévérité ce qu'il s'est passé», confie au Figarole sénateur et maire de Lyon Gérard Collomb, l'un des chefs de file des réformateurs, qui a signé la contribution, comme une quarantaine de parlementaires et une vingtaine de grands élus.

Mardi soir, devant une centaine de sympathisants et militants réunis salle Colbert, l'oreille des frondeurs a sifflé à de nombreuses reprises. «Nous n'avons pas à subir le procès en trahison qui nous est fait matin, midi et soir. Nous avons été élus sur un programme social-démocrate que nous assumons, pas sur celui de Jean-Luc Mélenchon», a déclaré le député de Paris Christophe Caresche, qui entend «affronter la réalité». «Nous, on ne court pas les plateaux de télévision. Nous avons des responsabilités, c'est pour ça que nous sommes en prise avec les réalités», a estimé Gérard Collomb. «On entend dire que nous sommes minoritaires. Mais ce n'est pas forcément ceux qui crient le plus qui pèsent le plus», a estimé de son côté Philippe Doucet. «A 15, ils font un bruit considérable dans les médias. Nous, on fait un autre type de bruit, sur le fond», a ajouté le député du Val d'Oise.

Car sur la ligne idéologique, c'est bien un fossé qui sépare encore plus ouvertement l'aile droite du parti de l'aile gauche. Souhaitant que «les entreprises retrouvent leur compétitivité», Gérard Collomb a appelé à «relever trois défis, économique, écologique et sur la réduction de la dette». Pour le maire de Lyon, cette dernière «doit se faire par des réformes structurelles importantes». Autre question abordée sans tabou par les réformateurs mardi soir, l'école. «Le PS ne veut pas faire bouger les syndicats de l'Éducation nationale. Il faut être en réalité avec les territoires, or nous avons des syndicats qui fabriquent des inégalités», a accusé Frédérique Calandra, la maire du XXe arrondissement de Paris.

Si l'attitude des frondeurs a été déplorée par les réformateurs, le PS n'a pas non plus échappé aux critiques au cours d'une soirée qui a vu les membres de l'aile droite faire un bilan sans concession de leur parti. «Je suis frappée par le fossé qui s'est créé entre les problèmes de nos concitoyens et le PS. Cela fait 30 ans que congrès après congrès nous repoussons l'aggiornamento», s'est lamentée Frédérique Calandra. «Aujourd'hui, nos discours favorisent l'injustice et font monter le FN», a confessé l'élue parisienne qui souhaite «affronter les blocages». Son discours a été particulièrement applaudi.

«Nous avons une inquiétude devant l'absence de réflexion et le déni de réalité au PS», a renchéri le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, qui n'a pas signé la contribution, l'exécutif ayant donné comme consigne aux membres du gouvernement de ne pas le faire. Et l'un des chefs de file des réformateurs avoue, à demi-mot, que l'exécutif ne voit pas d'un mauvais œil l'initiative de l'aile droite du PS: «Le pôle donne de la force et de la crédibilité à l'action du gouvernement».

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Caresche
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....