Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:16

Retrouvez désormais mon actualité sur le nouveau blog que je viens d'ouvrir à l’adresse www.christophecaresche.com . Plus dynamique et pratique, il vous permettra de retrouver en un seul clic l’ensemble de mes activités (à l'assemblée, en circonscription, sur les réseaux sociaux...). 

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 10:06
Gouvernance de la zone euro : proposition de résolution

J’ai présenté le 24 novembre 2015 devant la commission des affaires européennes un rapport afin de renforcer la gouvernance de la zone euro. Ce dernier a donné lieu à une proposition de résolution dont voici les points (et que vous pouvez retrouver dans leur intégralité sur le lien) :

1- Soutenir la création, au sein de chaque Etat membre de la zone euro, d’un conseil indépendant chargé d’analyser la compétitivité de l’économie nationale et de formuler un avis sur les réformes à mener

2. Sur la création du comité budgétaire européen, considère qu’elle ne doit pas résulter d’une décision unilatérale de la Commission européenne mais du processus législatif européen et demande que le mandat de ce comité soit précisé, etc. ;

3. Juge nécessaire de simplifier et de rendre plus cohérents les dispositifs européens de suivi budgétaire et macroéconomique ainsi que la procédure de coordination des politiques économiques dite «du semestre européen » et suggère à cet effet de les fusionner ;

4. Insiste sur la nécessité de compléter la surveillance des déséquilibres macroéconomiques et des déficits publics excessifs par une surveillance des déséquilibres sociaux, sur la base d’indicateurs et de tableaux de bord sociaux ;

5. Considère que les règles de surveillance budgétaire doivent entre interprétées de telle sorte qu’elles ne conduisent pas à la mise en place de politiques budgétaires pro-cycliques, qu’elles ne freinent pas l’investissement, en particulier en matière de transition énergétique, et qu’elles n’aboutissent pas à des sanctions financières contreproductives ;

6. Estime que l’analyse des déséquilibres macroéconomiques doit être simplifiée grâce à la mise en exergue d’un indicateur synthétique comme la valeur absolue du solde extérieur courant rapportée au produit intérieur brut et que la procédure pour déséquilibres macroéconomiques doit être mise en œuvre de manière symétrique, que les déséquilibres excessifs constatés soient négatifs ou positifs ;

7. Invite le Conseil européen à définir, dès le mois décembre, des lignes directrices pour la conduite des politiques économiques au sein de la zone euro axées sur le renforcement du potentiel de croissance et une convergence économique, fiscale et sociale par le haut….

8. Défend l’idée de nommer un président des sommets européens de la zone euro distinct du président du Conseil européen, afin de donner une visibilité plus forte à la zone euro ; considère que ces sommets doivent se réunir au moins six fois par an ; souligne la nécessité d’affermir l’Eurogroupe en le dotant de règles de vote à la majorité et de moyens humains et matériels renforcés ; soutient la mise en place d’un Eurogroupe social ;

9. Souligne que la Conférence interparlementaire sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union européenne a pour objectif d’assurer la responsabilité démocratique dans le domaine de la gouvernance économique et des politiques budgétaires de l’Union ; considère qu’elle doit intervenir dans le semestre européen en débattant et en se prononçant sur la définition des grandes orientations de politique économique et sur les recommandations par pays ; juge utile qu’elle puisse auditionner les membres du comité budgétaire européen ;

10. Insiste sur la nécessité que l’Assemblée nationale soit présente à toutes les étapes du semestre européen ; demande au Gouvernement d’associer des représentants des commissions chargées des finances et des affaires européennes aux échanges avec la Commission européenne en amont de la présentation des programmes de stabilité et de reforme….

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 11:51

Hommage national aux victimes des attentats. 

François Hollande a prononcé ce matin, lors de la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris, un discours que vous pouvez retrouver en intégralité ici. La cérémonie a eu lieu dans l’enceinte des Invalides.

Hommage national aux victimes des attentats
Published by Christophe Caresche
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 20:58

Lundi 16 novembre à 12h, les députés, leurs collaborateurs et les personnels de l'Assemblée ont observé dans la cour d'honneur du Palais-Bourbon une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis.

Minute de silence en hommage aux victimes des attentats
Published by Christophe Caresche
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 12:59

Lors de la séance des questions au gouvernement du mercredi 4 novembre 2015, j'ai interpelé le Premier ministre concernant le projet de règlement relatif à la séparation des activités bancaires en cours de discussion au Parlement européen. La question concerne les dérogations discutées actuellement au Parlement européen qui sont contestables, car elles feront sortir du champ d’application du règlement, la plupart des établissements bancaires.

 

Ma question

Monsieur le Premier ministre, la Commission européenne a présenté un projet de règlement sur la séparation des activités bancaires, qui est actuellement en cours de discussion au Parlement européen. Les intentions de ce projet de règlement sont louables et nous les partageons. Il s’agit d’éviter que des faillites de grandes banques, dites systémiques, ne mettent en péril le système financier et de tirer les leçons de la crise financière de 2008.

Dans ce domaine, la France a d’ailleurs pris les devants puisqu’elle a adopté une loi bancaire qui poursuit les mêmes objectifs.

Mais si nous partageons les intentions de ce projet de règlement, nous n’en approuvons pas les modalités. Le texte qui est actuellement en discussion au Parlement européen et qui semble avoir fait l’objet d’un accord entre les rapporteurs des groupes politiques nous inquiète vivement. Il prévoit tout d’abord des dérogations contestables, qui concernent certains pays tels que le Royaume-Uni, et aussi les filiales européennes des groupes bancaires étrangers, notamment américains.

Mais surtout, ce texte exclut de son champ d’application l’essentiel des banques considérées comme systémiques en Europe. En définitive, seules trois banques pourraient se voir appliquer des mesures soit de séparation des activités, soit de renforcement en capital.

La Commission européenne avait travaillé au départ sur un périmètre incluant une trentaine de banques. Quant au G20, il estime à au moins 11 le nombre de banques ayant un caractère systémique en Europe. Onze banques systémiques, trois retenues à la fin du processus d’élaboration de ce règlement !

Cela signifie très clairement que, par le jeu des seuils, un certain nombre de banques dont le caractère systémique est avéré ont été sorties du champ d’application du règlement. C’est une véritable tartufferie !

Aussi, monsieur le Premier ministre, pouvez-vous nous indiquer la position de la France sur ce projet de règlement ?

 

Réponse du Premier ministre, Manuel Valls

Monsieur le président, monsieur le député, cette question présente incontestablement un objet d’intérêt national et de grande préoccupation. La France partage les objectifs poursuivis par le projet de règlement en cours de discussion à Bruxelles, qui vise à mieux surveiller les risques des activités de marché des banques et à encadrer les activités les plus risquées. Comme vous l’avez parfaitement rappelé, tel est bien, au niveau national, l’objet de la loi de séparation et régulation des activités bancaires, adoptée en juillet 2013.

Mais nous partageons pleinement vos inquiétudes sur le déroulement des discussions en cours au Parlement européen. C’est une question sérieuse. Il en va d’abord de notre capacité réelle à diminuer les risques pour la stabilité financière et, ensuite, de l’avenir de l’industrie financière européenne et de sa capacité à répondre aux besoins réels de notre économie.

La proposition de compromis présentée la semaine dernière par plusieurs députés européens réduirait, selon toute vraisemblance, le champ des banques visées à trois établissements, uniquement français et allemands. Cela n’est pas acceptable. Ce serait d’ailleurs totalement inédit pour un règlement européen et constituerait une rupture d’égalité manifeste au sein de ce secteur. Surtout, cela manquerait l’objectif d’un tel règlement. Il s’agit d’encadrer les risques créés par les activités de marché de banque. Il faut donc contrôler toutes les banques potentiellement porteuses d’un tel risque, qui sont bien plus nombreuses que trois. Pour mémoire, le G20 a identifié une douzaine de banques systémiques dans l’Union européenne. L’objectif de réduire les risques ne serait donc pas atteint.

Pour ces raisons, monsieur le député, la France reste attachée à ce que l’équilibre atteint lors du Conseil européen de juin dernier soit maintenu au Parlement européen. Ce projet de règlement doit harmoniser le marché financier européen, non le fragmenter. Il doit permettre de mieux surveiller les risques, tout en préservant la capacité des banques à financer l’économie de manière efficace. C’est notre vision de la finance responsable pour l’Europe. Je la rappelle ici aujourd’hui, comme nous la rappelons au niveau européen.

 

 

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:36

Invité de l’émission RTL midi mercredi 4 novembre 2015 pour commenter le portrait social publié par l’Insee, j’ai souhaité relativiser ces données.

J'ai rappelé notamment que des mesures fiscales prises en 2014 et dont les effets se font sentir en 2015, ne figurent pas dans l'étude. Il est faux de dire que les mesures fiscales concernent 8 Français sur 10. L'étude relève en effet que la moitié des Français n'a pas vu d'impact sur ses revenus, que les efforts sont demandés surtout au Français les plus fortunés.

Ensuite, j'ai rappelé qu'il était important d'avoir un langage de vérité. Il ne faut pas oublier que la France est en difficulté budgétaire, une situation qui oblige à faire des choix. Des efforts ont été demandés, il y en aura donc probablement d'autres. Pour ma, part, j'assume complètement la décision prise pour relancer l'économie des entreprises, de leur accorder un certain nombre de facilités.

Enfin, j'ai évoqué - pour répondre aux questions sur "les reculades du gouvernement" - les décisions du premier ministre d'exempter de taxe d'habitation et foncière ceux qui s'y retrouvaient soumis du fait de la suppression de la "demi-part des veuves" et de reporter d'un an l'entrée en vigueur de la réforme des dotations aux collectivités territoriales. Ces décisions illustrent le choix du gouvernement de ne pas être brutal, comme l'a évoqué le premier ministre à Science Po lors d'une conférence ce 3 novembre dernier....

Retrouver l'ensemble de l'interview sur ce lien. 

 

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 14:11
"Il est désolant de voir une gauche suicidaire qui passe son temps à faire le procès de la politique d'un gouvernement socialiste'

Président le plus impopulaire de la Vème République, François Hollande ne lésine pas sur la communication, au point d'agacer au PS. Mais plus que tout, ce qui ennuie Christophe Caresche (député PS de Paris), c'est l'incapacité de la gauche à s'unir et son obsession à s'en prendre à la politique d'un gouvernement de gauche.

Interview parue sur le site d'information Atlantico.fr


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-caresche-est-desolant-voir-gauche-suicidaire-qui-passe-temps-faire-proces-politique-gouvernement-socialiste-2420796.html#4felP1qdy1gqMxxQ.99

LIre la suite

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:04

Retrouvez l’interview que j’ai donnée au Télégramme le 16 octobre 2014 au sujet de l'initiative d'organiser un référendum sur l'unité des formations de gauche pour les élections régionales, lancée par le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadelis ; et au sujet des questions à propos de la gauche et son évolution que porte le ministre de l’Economie et des Finances, Emmanuel Macron.

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 13:34

Dans le cadre de la préparation débat sur le budget 2016, j'ai déposé en Commission des Finances, dont je suis membre, un amendement visant à la baisse des charges sur les plus bas salaires. J'ai voulu ainsi ouvrir le débat sur cette question avec toujours le même objectif : comment créer de l'emploi?

Le journal "Les Echos" a analysé cette proposition dans un article publié ce jour. Voir le lien ci-après.

Published by Christophe Caresche
commenter cet article
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 14:21
Grand Paris, "nous avons pris énormément de retard"Grand Paris, "nous avons pris énormément de retard"

A l'occasion de la 3e conférence sur le Grand Paris qui a eu lieu mardi 6 octobre 2015 à la Maison de la Chimie, j’ai regretté combien il était dommage de voir autant de retard accumulé dans la construction de la métropole et donc pour l'aménagement du territoire. Il y a 30 ans que nous en parlons.  Et il va falloir encore attendre une année puisque la mission de préfiguration n'aura pas de pouvoirs pour préparer 2017. Contrairement à Londres ou à Lyon, où les élus coopèrent pour décider ensemble des dossiers (par exemple du nombre de logements à construire), dans l’agglomération parisienne, ça ne fonctionne pas. Les élus n’arrivent pas à mener ce travail d’aménagement du territoire à son terme... Ce dossier est emblématique de la réforme à la Française, ça prend beaucoup de temps.

Plus d'informations sur cette conférence, retrouvez l'article paru sur localtis.info, un quotidien d'information en ligne des collectivités territoriales et de leurs partenaires.

 

Cette table ronde rassemblait Raphaël LE MÉHAUTÉ, commissaire général délégué à l’Égalité des territoires, directeur de la Ville et de la Cohésion urbaine, Pierre MESSULAM, directeur général adjoint, SNCF Transilien, Étienne GUYOT, directeur général, CCI Paris Île-de-France, Roland CASTRO, architecte, membre du conseil scientifique de l’Atelier international du Grand Paris (AIGP), Michel PIRON, député du Maine-et-Loire, vice-président du Groupe d’études construction, éco-construction et logement
et Étienne THOBOIS, directeur général, de l’Association Ambition olympique et paralympique Paris 2024.

Published by Christophe Caresche
commenter cet article

Bienvenue

Vous trouverez sur ce blog des infos sur mon travail parlementaire, des commentaires sur l'actualité politique et quelques détails sur mes actions menées dans le 18e.

Depuis 2008, je me consacre uniquement au travail parlementaire puisque je m’applique le principe du mandat unique.

Recherche

Contactez-moi

Pour me contacter à l'Assemblée Nationale

ccaresche@assemblee-nationale.fr ou tel. 01.40.63.93.21

Pour me rencontrer dans le 18e

caresche@club-internet.fr

Permanence parlementaire :
76 bis rue Duhesme à Paris 18e.
Tel. 01 55 79 15 15 
Réception du public sans RDV :
Lundi de 9h30 à 12h30
Mardi de 15h à 17h00

Sur RDV, vendredi matin

perm-copie-1

Agenda - ma semaine

Cette semaine l’Assemblée se prononcera par scrutin public sur le projet de loi relatif à la santé et poursuivra les débats avec l’étude du projet de loi de finance rectificative pour 2015.

Quant à la commission des affaires européennes, elle auditionnera ce mardi 1er décembre à 17h, M. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, conjointe avec la commission des Affaires étrangères et la commission des Lois puis poursuivra son travail avec l’examen de propositions de résolution européenne sur le programme européen de sécurité présentée par Mme Marietta Karamanli et M. Charles de La Verpillière et examinera différents textes soumis à l’Assemblée nationale en application de l’article 88-4 de la Constitution.

Et la commission des finances auditionnera mercredi 2 décembre à 9h30, M. Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sur le rapport public thématique relatif au programme d’investissement d’avenir

Vendredi prochain, je serai dans le 18e à ma permanence et j’assisterai à l’inauguration des illuminations de noël lancées à l’initiative des commerçants de la place de Tertre (à 19h).

Connaissez-vous Francis Hollande ?

Mon clip de campagne, la CreschExperience a fait le buzz. Tous les grands médias en on parlé, le Monde, Libération, le Parisien, France Info, LCI, Dixhuitinfo.com, Skyrock, la chaine Parlementaire, Europe 1 (le lab), France Soir... Il a été visionné plus de 23000 fois sur You tube. Bref, un succès. Laissez vous guider vous-aussi par la CareschExpeirence....